Le Type 1 Le perfectionniste

Critiques envers eux-mêmes et envers les autres, les 1 tendent à croire qu’il y a toujours une « bonne » manière de faire les choses, et que l’on peut toujours s’améliorer.
Ils apparaissent souvent comme les défenseurs de l’intégrité et du sens moral, et peuvent retarder une décision, une action ou une prise de position par peur de faire une erreur. Jusqu’au boutistes, ils s’expriment souvent en « il faut » et « je dois ».

• Passion : La colère
• Vertu : La sérénité

 

Le Type 2 L’altruiste

A la recherche d’affection et de reconnaissance, l’altruiste cherche à être aimé et apprécié en devenant utile et indispensable à l’autre. Orienté vers la satisfaction des besoins de l’autre, le 2 peut devenir intrusif en pensant mieux savoir ce dont l’autre à besoin, et pouvant aller jusqu’à créer une forme de dépendance. Séducteur, le 2 est quelqu’un d’actif, d’enthousiaste, de soutenant, qui choisira souvent une activité professionnelle dans laquelle il peut utiliser sa compassion pour l’autre.

• Passion : L’orgueil
• Vertu : L’humilité

 

Le Type 3 Le battant

Les Trois pensent être aimés pour ce qu’ils font, plutôt que pour ce qu’ils sont. Ils cherchent la réussite et la multiplication des accomplissements, des résultats. Ils accordent le l’importance à leur image, et ont du mal à différencier leur « vrai moi » du performeur qui atteint ses objectifs. Ils peuvent apparaître plus productifs qu’ils ne le sont en réalité. Dynamiques, actifs et moteurs, ils font généralement de bons leaders, entraîneurs, vendeurs ou capitaines d’équipe. Axe de développement : de la duperie trompeuse à l’authenticité.

• Passion : Le mensonge
• Vertu : L’authenticité

 

Le Type 4 Le tragico-romantique

Les émotions sont au cœur de sa vie, très intenses, et changeantes telles des montagnes russes. Son attention est dirigée vers ce qui manque. L’idéal n’est pas ici et maintenant, il est ailleurs, souvent dans le passé. Théâtral, mélancolique, sensible et artistique, le Quatre est créatif dans sa façon de vivre. Il ressent le besoin de se sentir unique, différent. Il cherche à vivre les choses intensément, qu’elles soient agréables ou difficiles.

• Passion : L’envie
• Vertu : L’équanimité

 

Le Type 5 L’observateur

Les Cinq sont sensibles à leur espace vital, à leur intimité, à la protection de leur « bulle ». Ils préfèrent garder une distance émotionnelle avec les autres. Ils observent plutôt que de participer. Ils compartimentent les obligations et leurs relations. Il sont détachés des gens, des sentiments et des objets. Ils sont curieux, privilégient le savoir et le raisonnement logique.

• Passion : L’avarice
• Vertu : Le détachement

 

Le Type 6 Le loyal-sceptique

Les Six se méfient de l’autorité, s’identifient avec les faibles, et sont loyaux à la cause et aux personnes qu’ils ont choisies. Ils se posent énormément de questions, remettent les choses en question, se font l’avocat du diable. Ils ont tendance à toujours envisager le pire scénario possible, afin d’anticiper pour mieux se protéger. Axe de développement : du doute à la confiance en soi.

• Passion : La peur
• Vertu : Le courage

 

Le Type 7 L’épicurien

C’est Peter Pan, la jeunesse éternelle, l’âme d’enfant dans le corps adulte. Les Sept aiment s’amuser, aiment la liberté, la nouveauté et l’aventure. Ils peuvent paraitre superficiels, ayant du mal à s’impliquer ou à s’engager. Ils aiment garder plusieurs options ouvertes sans se sentir contraints, et cherchent à vivre du plaisir dans tout ce qu’ils font, ce qui fait qu’ils peuvent se disperser. Généralement heureux et enjoués, ils amènent la bonne humeur avec eux. Ils sont connus pour ne pas toujours finir les choses qu’ils ont commencées.

• Passion : La gloutonnerie
• Vertu : La sobriété

 

Le Type 8 Le chef protecteur

Les Huit ont besoin d’être en contrôle. Protecteurs des plus faibles, ils aiment le combat, l’adversité, la force. Ils sont directs, sans détour et impulsifs. Ils expriment leur colère comme elle vient et apprécient ceux qui ont le courage de l’affronter. Ils vivent souvent de manière excessive.

• Passion : La luxure (l’excès)
• Vertu : L’innocence

 

Le Type 9 Le médiateur

Ambivalent, il voit facilement tous les points de vue et tend à remplacer ses désirs par ceux des autres. Il a du mal à se positionner, à donner son avis, et à différencier le véritable objectif des tâches secondaires. Paisible, zen, voire nonchalant et indécis, il aime la nature et l’harmonie. Consensuel, le Neuf apprécie les métiers de diplomate, conseiller, négociateur. Quand il est sur les rails, il devient très performant.

• Passion : La paresse
• Vertu : L’action juste

 

The enneagram Corner