Sophie, conseillère psycho-sociale chez Fedasil

Ce que m’apporte l’ennéagramme, c’est d’abord une meilleure compréhension de mes propres réactions; par exemple comment je réagis au conflit, au stress, ma gestion du temps. Et il en découle moins de culpabilisation, plus d’indulgence et de compassion envers moi-même.

Même si je n’ai pas d’application directe pour mon travail, j’essaie de cerner aussi les personnes de mon entourage, de comprendre mieux aussi leur comportement, et quelle est leur motivation derrière. Comme c’est à chacun de trouver sa base, je ne peux pas prétendre à quelle base appartient mon chef ou tel collègue. Mais je fais des hypothèses …
C’est l’intérêt de l’ennéagramme, essayer de décrypter les motivations, croyances de base et vision du monde pour chaque base, et aller au-delà du comportement visible (qui peut être extérieurement le même pour deux personnes de bases différentes). J’aime aussi l’aspect non figé, d’avoir un système qui montre les possibilités d’évolution de sa personnalité. C’est un système positif et qui n’enferme pas dans une case, on peut être flexible et «aller vers» les autres bases liées à la principale.

Les ateliers sont très riches, ce sont des soirées qui m’apportent beaucoup, j’y vais avec beaucoup de plaisir. Il y règne un climat serein, respectueux de chacun. Je suis aussi attentive à l’ambiance spécifique qui se dégage pour chaque base. En mettant en avant une base précise, les personnes de cette base peuvent témoigner en toute simplicité, et exprimer leur façon d’être, leur non-verbal, qui influence tout le reste du groupe. Le groupe est tolérant, essaie de comprendre sans juger, même si on passe par la phase les aspects positifs et ceux plus difficiles de chaque base. Merci à chacun des animateurs, qui ont leur style propre, normal puisqu’ils sont de bases différentes!! La méthodologie est flexible aussi, elle est adaptée selon la taille du groupe et les feed-back des ateliers précédents

The enneagram Corner