Critiques envers eux-mêmes et envers les autres, les 1 tendent à croire qu’il y a toujours une « bonne » manière de faire les choses, et que l'on peut toujours s'améliorer.
Ils apparaissent souvent comme les défenseurs de l’intégrité et du sens moral, et peuvent retarder une décision, une action ou une prise de position par peur de faire une erreur. Jusqu'au boutistes, ils s'expriment souvent en "il faut" et "je dois".

 

PASSION :
La colère

VERTU :
La sérénité

Le type en vidéo

J'aime

  • Agir correctement
  • Avoir raison
  • « Bien » faire mon travail, jusqu’au bout
  • M’améliorer, améliorer les autres, les choses
  • Connaître le cadre ou les règles dans lesquels on évolue

Je n'aime pas

  • Les tricheurs, ceux qui enfreignent les règles
  • Les critiques injustes
  • Le désordre
  • Les situations injustes sur base d’une inéquité

Vous avez perdu de vue  qu’il y a peut-être une bonne raison pour que les choses soient comme elles sont.

Vous croyez  que le monde punit les « mauvais » comportements et que vous ne pourrez être aimé qu’en étant irréprochables.

Votre stratégie d’adaptation : Vous comparer avec les autres, remarquer l’erreur et la corriger, contrôler la spontanéité, être aussi responsable et droit que possible.

Piège : Persister à penser qu’on l’on n’est apprécié qu’en agissant correctement.

Energie motrice : L’agacement, la colère et la culpabilité face à tout ce qui semble mal ou qui n’est pas à la hauteur d’un idéal élevé.

Vous évitez de : Faire des erreurs, perdre le contrôle, être mauvais.

Vos points forts : Intégrité, souci d’amélioration, rigueur, discipline, fiabilité, responsabilité.

Paradoxe : La « bonne » façon de faire n’est pas toujours forcément la meilleure.

Chemins de développement :

  • Comprendre que la perfection ne fait pas partie de l’ordre naturel des choses
  • Acquérir de la compassion, de l’empathie et de la douceur envers soi-même
  • Prendre conscience de sa petite voix intérieure critique et la minimiser
  • S’accorder du temps pour se détendre, pour s’amuser et s’accepter tel que vous êtes

Tâche ultime : Accepter les différences, les erreurs, les désirs naturels et le « côté obscur ».

La proposition de base

Vous avez perdu de vue le fait que chacun de nous est parfait tel qu’il est. Ce que vous avez été amené à croire, c’est que les gens ne sont pas acceptés pour ce qu’ils sont, que le monde juge et punit les mauvais comportements, qu’il faut sans cesse tendre vers un idéal de soi-même. Vous avez appris à être reconnu et aimé en étant quelqu’un de bien, en corrigeant les erreurs et en vous soumettant aux exigences de votre esprit critique. Vous avez souvent mis de côté vos envies et besoins personnels. En parallèle, vous avez développé de la culpabilité et une colère rentrée envers le monde qui ne tourne pas comme il faut, et envers vos propres pulsions, envies ou comportements jugés incorrects. Votre attention va naturellement vers ce qui est mal et ce qui doit être corrigé ou amélioré.

Le thème central de transformation

Pour aller vers la transformation, un 1 a besoin de se laisser moins dominer par les injonctions de son esprit critique. Cela veut dire comprendre et apprécier que ce que vous jugez souvent comme « mauvais » est en fait simplement « différent », parce que cela dévie de votre idéal imaginaire. Les 1 ont besoin d’apprendre à observer leur esprit critique et à le séparer clairement de l’estime de soi. Cette difficulté ne vient pas du fait d’avoir des normes élevées ou de nombreux principes, mais du pouvoir de cet esprit critique permanent à décider ce qui doit être fait pour être quelqu’un de bien.

The enneagram Corner